La reine des prés

Filipendula ulmaria Ulmaire , vignette, Herbe aux abeilles, Grande Potentille, Barbe de Chèvre, Ornière,  Ormère, Pied de Boue Famille : rosacées Article et photos de Nathalie Pandolfo Les druides avaient…

Continuer la lecture

Le ginkgo biloba

Je viens de la nuit des temps, j’ai survécu à tous les tumultes, à tous les cataclysmes, à toutes les épouvantes. Je suis une énigme botanique, une sublime solitude, un miracle.

Continuer la lecture

Le pin sylvestre

Avec mon tronc rouge et mon feuillage bleuté, je suis le plus beau pin d’Europe. Explorateur infatigable, on me trouve de la terre Gaélique aux confins de l’Oural, des interminables forêts sibériennes aux cordillères d’Andalousie.

Continuer la lecture

Le platane

Ma feuille est palmée telle une main qui bénit, mon fruit est une boule gonflée de graines fertiles comme un ovaire, on peut trouver refuge et consolation dans le creux de mon tronc ou à l’ombre de mes branches.

Continuer la lecture

Le sapin pectiné

Je suis l’arbre des traditions, des chaleureuses veillées en famille, de l’impatience fébrile des enfants et des boules scintillantes dans lesquelles se reflètent les bougies.

Continuer la lecture

Le peuplier

Je suis la longue silhouette, la flamme sinistre alignée le long des routes comme un cortège de bagnards. Elégant fuseau maltraité par les pluies et les bourrasques qui dispersent mes graines.

Continuer la lecture

Le mélèze

Je saupoudre d’or le versant des montagnes, habillant leur automne d’un manteau somptueux, avant de faire pleuvoir mes aiguilles souples et douces quand viennent les frimas de l’hiver.

Continuer la lecture

Le frêne

Je suis un peu paresseux, pourtant on me trouve partout dans les mains des travailleurs : dans les manches de leurs pelles, de leur râteau ou de leurs haches.

Continuer la lecture

Le hêtre

Ah si les hommes n’existaient pas, je couvrirais l’Europe entière de forêts sombres comme des cathédrales végétales, dont les troncs érigés seraient les colonnes.

Continuer la lecture

L’if

Je suis le compagnon des hommes depuis des siècles mais notre relation est très particulière. Je veille sur les tombes de leurs aïeux, sombre vigie immobile, ombrageux esprits de leurs ancêtres.

Continuer la lecture

Le tilleul

Arbre féminin, je suis la douceur et la gourmandise. Le miellat de mes feuilles est sucé par les pucerons et les cochenilles puis léché par les abeilles.

Continuer la lecture

Le frelon asiatique

Je suis un redoutable exterminateur. Je mange des mouches, des guêpes, des araignées, des chenilles, des fruits, mais ma nourriture favorite, c’est l’abeille.

Continuer la lecture

Le pissenlit

Il y a plus de 1000 espèces et sous-espèces de pissenlits. Plante vivace qui fleurit en mai/juin, il est très commun dans les friches, les terrains vagues, les prairies,le bord des routes.

Continuer la lecture

L’achillée millefeuille

Achillea millefolium herbe militaire, herbe aux coupures, herbe de la Saint Jean, sourcils de vénus Famille : Asteracées Article et photos de Nathalie PandolfoSelon la mythologie grecque, le centaure Chiron,…

Continuer la lecture

Le chêne

Je traverse les siècles du haut des charpentes des cathédrales, et des châteaux majestueux construits de mon bois noble et dur.

Continuer la lecture

L’épicéa

Je suis l’arbre du Nord, des sombres paysages de montagne. Je protège les hommes et les chemins des avalanches et des chutes de pierres.

Continuer la lecture

Le bipalium

Je n’ai pas de pattes pour courir, pas d’ailes pour voler, pas de griffes pour attaquer et pas de dents pour dévorer. Je suis pourtant un redoutable prédateur avec ma tête en forme de marteau.

Continuer la lecture

Le compost

Pourquoi composter ? Tu es bien sûr déjà sensibilisé.e à la question de la quantité de déchets que nous générons ! Bien souvent, le ramassage de nos poubelles par les collectivités est…

Continuer la lecture

L’espadon chinois

On m’appelait le roi des poissons, je pouvais mesurer jusqu’à 7 mètres et peser plusieurs milliers de livres, mais on ne me verra plus que sur les photos.

Continuer la lecture

Le sylvandre

Je vis dans les bois et dans leurs clairières. Les troncs d’arbres sont pour moi une cachette parfaite. Quand je ferme mes ailes, ma couleur se fond parfaitement dans leur écorce.

Continuer la lecture

Le piopio de Nouvelle-Zélande

J’étais un chanteur infatigable, régalant généreusement mes amis les maoris de mes joyeuses vocalises. Ils m’appelaient piopio et me récompensaient de quelques miettes. J’étais un oiseau heureux et sans méfiance.

Continuer la lecture

Le thylacine

On m’appelait aussi Loup ou Tigre de Tasmanie et pourtant j’étais un marsupial. J’avais le corps d’un loup, les rayures d’un tigre, la tête d’un chien, et le même régime alimentaire : j’aimais bien brouiller les pistes comme vous voyez !

Continuer la lecture

Le tigre de Java

Les premières traces de mon passage sur l’île de Java datent de 80.000 ans. J’étais un mini tigre, pour un mini territoire, bien plus petit que mes cousins : environ 100 kgs tout de même !

Continuer la lecture

Le râle de Wake

Je vivais au milieu de nulle part, sur un atoll de rêve, presque invisible, perdu dans le Pacifique. Qui aurait cru que la guerre des hommes allait arriver jusqu’à nous ?

Continuer la lecture

Le grèbe de l’Atitlan

Ma meilleure amie s’appelait Anne* et elle a tout tenté pour essayer de me sauver. J’étais un oiseau, et pourtant j’ai cessé de voler lorsque mes frères et moi sommes arrivés sur ce lac Atitlan et nous y sommes installés.

Continuer la lecture

Le dauphin de Chine

Mon petit nom c’est Baiji, ce qui signifie dauphin blanc. Il y a très longtemps, j’en ai eu assez de l’eau salée du Pacifique, et j’ai élu domicile dans un fleuve : le Yang-Tseu en Chine.

Continuer la lecture

Le couagga

Je vivais dans les plaines arides d’Afrique Australe. Je ressemblais à mes cousins les zèbres, mais je n’avais des rayures que sur la tête, avec le corps brun, le ventre et les pattes blanches...

Continuer la lecture

Le rhinocéros blanc

On m’appelait Sudan, je n’étais pas blanc mais gris, avec une bosse sur le cou et des oreilles pointues, le plus grand des rhinocéros, et le plus lourd des animaux vivant sur Terre, après l’éléphant.

Continuer la lecture

Le crapaud doré

J’étais un splendide jeune mâle, orange doré, phosphorescent. Quand je me posais sur une feuille, je ressemblais à un bijou, offert à mon paradis vert du Costa Rica....

Continuer la lecture

La cordulie splendide

Lors de vos promenades sur les berges boisées des rivières chaudes et calmes, avez vous déjà aperçu un éclair vert ? C’était peut-être moi, peut-être ou peut-être pas : on me connait si peu ! ...

Continuer la lecture

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger

Fermer le menu